• Ambre De Herde - Athénée Robert Catteau

    Gagnants des Olympiades de Mathématiques 2016!

    Mai 19 • Actualités • 974 vues

    Après les éliminatoires et la demi-finale, deux élèves de 4ème année ont atteint la finale des Olympiades de Mathématiques 2016 qui s’est déroulée à l’Université de Namur, le 20 avril dernier. Et mieux encore, Yannick Kuy, 4LS1, a gagné le 4ème prix et Ambre De Herde, 4LS2, a remporté la première place!

    Félicitations à eux deux!

    Ce diaporama nécessite JavaScript.

     

    Aucun commentaire sur Gagnants des Olympiades de Mathématiques 2016!

    Lire la suite
  • « Grands reporters », le meilleur reportage de l’année scolaire 2015-2016

    Mai 17 • Actualités, Concours • 782 vues

    Dans le cadre d’un concours interclasses « Grands reporters », les élèves de deuxième année ont travaillé à la réalisation de reportages écrits. Ils se sont mis dans la peau de véritables journalistes d’investigation, allant sur le terrain, interviewant des acteurs d’une ferme biologique ou des professionnels de la santé pour rapporter la réalité d’univers parfois méconnus des jeunes.

    Les reportages réalisés par nos élèves sont admirables à plusieurs égards. Ils sont le résultat d’un travail de longue haleine, s’étalant sur plusieurs mois mais ce sont aussi des travaux réalisés en équipe.

    Les reportages sont en voie d’être relus et primés par un jury prestigieux composé Continue Reading

    Aucun commentaire sur « Grands reporters », le meilleur reportage de l’année scolaire 2015-2016

    Lire la suite
  • Caricatures

    Mai 12 • Non classé • 867 vues

    Voici deux caricatures de deux professeurs du premier degré de l’Athénée! Sauriez-vous les reconnaître?

     20160425_17380420160425_173739

    Dessins par Safiya El hilali, 1LB.

    2 commentaires sur Caricatures

    Lire la suite
  • Nouvelle: « Stratégie »

    Mai 10 • Nouvelles • 665 vues

    Chacun était en position, l’ennemi était face à nous, attendant le bon moment pour nous achever en trois pas. Une légère tache de sueur vint se poser sur mon uniforme nacré, trahissant mon angoisse. Je me sentais en sécurité à l’arrière, on m’avait dit de rester là, derrière les soldats, afin de me protéger au maximum, et de ne bouger qu’en cas de défense. Car oui, j’étais la cible, et ce depuis toujours. J’ai été demandé quelle en était la raison à un soldat, un jour. Mais je reçus pour seule réponse que c’en était ainsi, que ça ne changerait pas, que je devais seulement rester sur mes gardes et ne pas me préoccuper de ça. J’avoue que j’étais alors assez déçu, mais bon, venant d’une tête de mule comme lui, l’ordre qu’il m’avait ordonné semblait important. Je me contentai de me taire et d’obéir.

    La bataille avait déjà commencé depuis un moment, cette tache de sueur s’étendait de plus en plus et plusieurs autres naissaient un peu partout, ce qui faisait ressortir d’affreuses teintes jaunes sur mon uniforme dont le blanc éclatant avait presque entièrement disparu.

    J’avais peur, plusieurs de mes coéquipiers étaient déjà morts. Les autres soldats traînaient les corps , un à un, hors du champ de bataille. Notre armée diminuait à vue d’oeil. Nous étions en manque, en manque de soldats et d’armes. L’armée ennemie faisait pratiquement le double de la nôtre. Je ne pouvais rien faire… On me l’avait ordonné et répété une dizaine de millions de fois…

    La peur avait disparu mais la colère avait pris sa place. Je ne pouvais plus… Je ne pouvais plus rester là, sans bouger, à regarder mes coéquipiers se faire tuer un par un… Soudain, je pris mon courage à deux mains et avançai, déterminé, vers l’ennemi. J’entendais crier dans tous les sens mais je refusai de revenir sur mes pas. Je pensais reprendre la situation en mains mais un soldat adverse me vit et s’approcha dangereusement de moi. Plusieurs ennemis le suivirent tout en me fixant avec un sourire narquois au coin du visage. J’étais piégé, littéralement piégé. Le stress monta, monta, monta jusqu’à ce que je m’aperçoive que la mort était proche. J’étais sur le point de me livrer à l’ennemi quand j’entendis crier une voix salvatrice: «ECHEC ET MAT !»

    Ines Elbouzakhti, 3LGC.

    Aucun commentaire sur Nouvelle: « Stratégie »

    Lire la suite
  • « Résiste »: Suite et fin

    Mai 5 • Nouvelles • 578 vues

     

    L’homme était parcouru de regrets, mais il essaya de ne plus y penser. Il n’avait pas cédé depuis longtemps. Ce n’était pas aujourd’hui qu’il allait recommencer. Non… Il se l’était promis. Néanmoins, lorsqu’il s’apprêta à partir, plus d’une heure après cet échange, il remarqua le sac qui avait été oublié par sa propriétaire. Il hésita un instant avant de fouiller son contenu dans l’espoir d’y trouver une adresse. Il aurait pu le laisser au comptoir, mais après tout ce qui s’était passé, il n’était pas sûr que la femme remettrait les pieds dans ce bar.
    Il sortit un rouge à lèvres, un petit miroir, un livre qu’il avait d’ailleurs déjà lu (il en avait lu beaucoup plus que l’on aurait pu le croire) et un porte-feuilles contenant quelques pièces et billets, des papiers en tous genres (tickets de caisse, numéros de téléphone,…) et de nombreuses cartes dont plusieurs indiquaient ses nom, prénom et adresse. C’est ainsi qu’il sut qu’elle s’appelait Marie Baert et qu’elle habitait au 9, rue de la Régence.
    Il prit quelques minutes pour réfléchir avant de se décider. Il ne pouvait pas aller chez elle. S’il franchissait seulement le seuil de sa porte, il était certain qu’il ne pourrait résister. Mais s’il n’acceptait pas d’entrer ? Il pourrait juste lui déposer son bien et s’en aller. Oui. C’est ce qu’il ferait. Entrer et ressortir aussitôt. C’était la meilleure chose à faire, il ne pouvait tout de même pas la laisser sans son sac. Il contenait, comme il avait eu le temps de le constater, quelques papiers importants.
    Après ce moment de réflexion, il se dirigea vers sa voiture et prit la route. Il arriva au domicile de Marie en une dizaine de minutes. Il se gara devant la maison, sortit de la voiture et se promit une nouvelle fois de ne pas entrer.

    Marie ouvrit la porte. Elle avait retrouvé un peu de l’éclat de son visage, mais ressemblait toujours à un enfant qui n’était pas parvenu à obtenir le jouet qu’il voulait depuis longtemps.

    -Vous êtes-vous rendu compte de la chance que vous veniez de laisser passer ?, avait-elle dit avec un sourire légèrement méprisant.
    -Pas exactement. Je vous apporte votre sac. Vous l’aviez oublié. Je suppose que vous vous en étiez rendue compte.
    -A vrai dire, pas du tout. Je vous remercie. Au revoir. Elle avait dit cela d’un air déçu, mais elle ne rajouta rien là-dessus; elle ne voulait pas qu’il la croie désespérée.

    Elle refermait la porte quand il retint celle-ci à l’aide de son pied. Il n’avait pas réussi à se contrôler. Il fallait qu’il entre. C’était plus fort que lui. Elle était là, devant lui, la fille de ses rêves. Si proche… Et puis… Cela faisait tellement de temps qu’il ne l’avait pas fait. Son odeur lui chatouillait le nez. Elle sourit. C’est ce qui le fit succomber.
    Elle le fit entrer sans un mot. Il la suivit jusqu’à un canapé rouge sang installé au milieu d’un grand salon. Ils s’asseyèrent. Elle l’embrassa. Il lui embrassa les lèvres et s’empressa de descendre doucement vers son cou. Ses canines s’allongèrent pour former des crocs et il les planta dans sa chair. Il entendit un petit cri sourd, puis juste le son du sang qui coulait dans sa bouche. Si frais, si jeune… C’était tellement bon.
    Vladimir s’en voulait d’avoir cédé à la tentation. Mais enfin… Sa vie n’était pas prête de s’achever, il avait tout son temps pour se rattraper de ses mauvaises actions.

    Chaïmae Mathieu, 4LG.

    Aucun commentaire sur « Résiste »: Suite et fin

    Lire la suite
  • Agenda Mai 2016

    Mai 3 • Agenda • 620 vues

    Agenda

    Voici les événements du mois de mai! Continue Reading

    Aucun commentaire sur Agenda Mai 2016

    Lire la suite
  • Quelques blagues et calembours…

    Avr 27 • Non classé • 1011 vues

    Une petite blague?

    C’est un chien qui rencontre un crocodile. Ce dernier lui dit: « Salut, sac à puces! ». Et le chien lui répond: « Salut, sac à main! »

    Connaissez-vous les calembours? En voici quelques exemples: Continue Reading

    4 commentaires sur Quelques blagues et calembours…

    Lire la suite
  • Move Tegen Pesten 2015 - Grand'Place de Bruxelles - Athénée Robert Catteau

    Move Tegen Pesten!

    Avr 21 • Actualités, Agenda • 1232 vues

    Les Marcheurs de la Paix organisent le mardi 26 avril pour la 4ème fois consécutive une journée contre le harcèlement.
    Cette année-ci plusieurs activités sont organisées : Continue Reading

    3 commentaires sur Move Tegen Pesten!

    Lire la suite
  • Et le nom est… Catmag!

    Avr 21 • Actualités • 898 vues

    Félicitations à Grégoire Verheyen!

    Il y a peu, nous avons lancé un avis pour que vous puissiez participer à la création du nouveau journal de l’école, en proposant son nom. Le MP souhaite donc encore féliciter Grégoire Verheyen (2LC) pour sa proposition retenue, qui a comme promis obtenu son panier rempli de friandises! Continue Reading

    Aucun commentaire sur Et le nom est… Catmag!

    Lire la suite
  • Nouvelle: « Résiste »

    Avr 20 • Nouvelles • 630 vues

    Il venait régulièrement dans ce bar. Non parce qu’il l’aimait particulièrement, mais parce qu’elle aussi y passait toutes ses journées. Il lui jetait sans cesse des coups d’oeil sans jamais aller l’aborder. A vrai dire, il ne parlait généralement pas beaucoup. Il préferait ne pas avoir trop de contact avec les gens. Cependant, il aimait observer. Et elle, elle était singulièrement jolie. Continue Reading

    Aucun commentaire sur Nouvelle: « Résiste »

    Lire la suite