L’Intelligence Artificielle avec Professeur Bersini

Juin 27 • Actualités • 272 vues • Aucun commentaire sur L’Intelligence Artificielle avec Professeur Bersini

Professeur d’Intelligence Artificielle, Hugues Bersini a récemment rendu visite à L’Athénée Robert Catteau lors du cours de Philosophie et de Citoyenneté.

D’où viennent les nouvelles technologies? Quels sont leurs avantages?

Professeur à l’ULB, Hugues Bersini nous aide à comprendre comment son équipe de recherche développe ces technologies afin d’optimiser notre monde.

 

Jeune, Hugues Bersini avait une passion pour les mathématiques ce qui lui a permis de développer un intérêt pour l’Informatique et le Codage (même si cela n’était pas répendu pour l’époque).

Il était aussi attiré par la Philosophie, à répondre aux questions sur les problèmes posées par les nouvelles technologies et d’y trouver des solutions. Il trouve aussi que les mathématiques doivent être instruits avec la Philosophie, et le point de vue historique le prouve; les bons mathématiciens étaient des Philosophes.

Plus tard, il choisira Polytechnique en ayant l’option d’obtenir un Doctorat en Génie Nucléaire, mais il n’avait encore envisager de devenir professeur ou chercheur. Les maths n’était pas son seul intérêt, il aimait aussi la musique, son idole scientifique était John Von Neumann qui est considéré comme père de l’Informatique et de l’Intelligence Artificielle.

Aujourd’hui, Hugues Bersini est à la tête du Laboratoire de recherche IRIDIA à l’ULB et il a produit plusieurs publications au sujet de l’IA (Intelligence Artificielle) et de l’Informatique. Il agit avec son équipe de récherche qui coopère avec la Ville de Bruxelles et différentes entreprises afin d’étudier les défauts dans différents environnements technologiques tel que l’optimisation des délais des transports, la consommation d’électricité, etc. mesurées avec des capteurs de première ligne, tout cela pour perfectionner nos vies.

 

Mais qu’est-ce que l’Intelligence Artificielle? (brièvement)

L’IA est un vaste sujet et il n’existe aucune définition précise. L’Intelligence Artificielle pourrait être perçue comme une machine ou un programme (Algorithme) effectuant des tâches avec des étapes (comme notre cerveau, mais des machines faisant le travaille). Etymologiquement, « intelligence » ou « inter-lier » voudrait signifier artificiellement lier des données.

Les permiers signes de l’apparition de l’Intelligence Artificielle sont apparues à l’époque de Charles Babbage (1791-1871: Mathématicien, Ingénieur et Philosophe Anglais) lorsqu’il inventa la première machine à calculer mécanique reprogrammable. Ensuite, durant la Seconde Guerre Mondiale, Alan Turing (1912-1954: Mathématicien, Informaticien, Philosophe Anglais) a créé « the Bombe » (reconstruction exposée à Bletchley Park, UK), machine qui servaient à décoder les codes de la machine énigma utilisé par les Nazis afin de communiquer secrètement (The Imitation Game est un film basés sur ces faits et sa vie personnel). Après la Guerre, il travailla sur la « Turing Machine » machine abstraite opérant sur une bande de papier indiqué de symboles suivant un ensemble de règles. Lorsqu’on parle d’ordinateur (standard), on parle d’ordinateur « Turing Complete », ce qui ignifie Qu’une Machine de Turing peut exactement imiter cet ordinateur.

Qu’est-ce qu’un Algorithme?

Un Algorithme est essentiellement un ensemble de règles qu’une « machine » doit suivre afin d’arriver à un résultat, de trier des données, d’une autre manière. Les déclarations IF-THEN-ELSE (« si-alors-sinon » sont des déclarations ou conditions avec conséquences utilisées dans tous les languages de codages) constituent les Algorithmes.

 

Durant L’interview, Professeur Bersini nous a parlé de certains projets intérêssant menés par IRIDIA, voici un exemple parmi ceux-ci:

Afin de pouvoir mesurer précisément la consommation en électricité des maisons, ils ont équipés toute une maison d’une dizaine de Raspberry Pi (ordinateur monocarte de la taille d’une carte de crédit) équipés de divers capteurs. L’un d’entre eux était équipé d’une camera traduisant les données visuelles (lecture du compteur de consommation électrique) en données numériques (données envoyées à un serveur d’analyse). Les données récupérées seront ensuite traitées par des Algorithmes pour optimiser la consommation.

L’IA dans les écoles:

L’intelligence Artificielle est partout de nos jours, et je trouve qu’il est nécessaire pour la nouvelle génération d’être instruite à ce sujet, de son fonctionnement et son utilisation. Beaucoup disent qu’une grande infrastructure est nécéssaire, tableaux électroniques, ordinateurs, etc. Mais selon Professeur Bersini, il s’agit de nous apprendre la logique, pour cela, il ne faut qu’un tableau et une craie, n’est-ce pas?

 

Aditya Chugh.

 

(Source Photo: LeSoir)

Articles apparentés

Laisser un commentaire

« »