• Nouvelle: « Descente » #3

    Fév 9 • Actualités, Nouvelles • 17 vues

    Je passai des jours seul, sans savoir que faire, ni quoi penser. J’étais prisonnier de ma solitude, à une époque et dans un lieu que je ne reconnaissais pas, enfermé avec des personnes dont les visages ne m’inspiraient rien. Jusqu’à ce que je rencontre une fille qui semblait tout aussi perdue que moi. Ce jour-là, j’errais en espérant trouver de quoi me nourrir pour ne pas mourir de faim, quelques jours après être arrivé dans cet enfer. Cette fille m’inspirait confiance, j’avais l’impression de la connaître sans savoir pourquoi. Au fond de moi, elle me rappelait quelqu’un et je savais que je pouvais tout lui confier. C’est ainsi que je prononçai pour la première fois le récit de mes aventures qui semblait invraisemblable.
    Elle prit un air songeur, à première vue sceptique. Je tremblais à l’idée qu’elle ne me prenne pour un fou, ou un fabulateur et j’attendis, là, en silence, attendant qu’elle n’émerge des profondeurs de son esprit. Après quelques instants, elle ouvrit enfin la bouche pour parler et me raconta une histoire qui apparemment, faisait office de légende urbaine dans ce lieu inconnu : « Il y a à peu près 40 ans », me dit-elle, « Un jeune homme qui avoisinait les 30 ans vint ici. Son histoire était pareil à la tienne. Il avait rencontré une femme, ma grand-mère, à qui il se confia comme tu viens de le faire avec moi. » Je songeai au fait qu’elle me rappelait quelqu’un. C’était peut-être de là que cela venait. Peut-être que je l’avais reconnue au travers de quelqu’un d’autre, ou alors j’avais été attiré par cette fille comme l’autre homme avait été attiré par sa grand-mère. Tout un tas d’hypothèses me submergèrent. « Elle lui dit qu’elle savait ce qui l’amenait; que la porte qu’il avait traversée était la porte de la descente. Cette porte à un pouvoir merveilleux au début, mais fait regretter la personne qui la franchit au fur et à mesure des heures qui s’écoulent. J’ai toujours cru que c’était un mythe. Si c’est vrai, tu ne dois pas t’habituer à vivre ici, ça va te sembler bizarre, voire fou, mais tu dois souffrir. Dès que la personne qui franchit la porte de la descente s’habitue au monde dans lequel elle se retrouve, elle passe au monde suivant. De pire en pire à chaque fois. Alors si ce monde est un enfer pour toi, il te semblera fantastique si tu rejoins le suivant. »
    Avant qu’elle ne prononce cette dernière et ultime phrase, j’avais compris. Si je ne trouvais pas le moyen de sortir de là, je me retrouverais en enfer, et je ne sais pas s’il y a pire que l’enfer. En tout cas, je ne tenais pas à le savoir. Je m’empressai de poser à Élisabeth la question qui me semblait la plus importante : comment cet homme avait réussi à s’en sortir ? Elle Continue Reading

    Aucun commentaire sur Nouvelle: « Descente » #3

    Lire la suite
  • Quelques blagues et devinettes #1

    Fév 7 • Actualités, Non classé • 19 vues

    1. Qu’obtient-on quand on tire la queue d’une vache ?
    Un mheûûû-long.

    2. J’ai faitune blague a un français mais il a Paris.

    3. Que disent deux chats quand ils se rencontrent ?
    On est félins pour l’autre

    Aucun commentaire sur Quelques blagues et devinettes #1

    Lire la suite
  • www.madeye.brussels

    Message de l’Amitié #3

    Fév 2 • Page de l'Amitié • 26 vues

    La vraie amitié est bien rare
    comme l’eau du désert.
    Lorsque la chance nous l’apporte
    il faut la préserver
    savoir la garder
    car elle est précieuse
    fragile et forte.
    Elle donne de la joie.
    Elle offre la confiance et l’espérance
    dans ce monde parfois dur.
    Elle est de bon augure.
    Longtemps elle est cherchée
    parfois jamais trouvée
    mais il ne faut pas désespérer.
    Les vrais amis sont comme des étoiles.
    Nous ne les voyons pas tout le temps
    mais ils sont toujours là.

    L’amitié n’a pas d’âge ni de temps.
    Elle peut naître comme elle peut mourir
    à tout instant.

    Ibrahim Bakhat

    Aucun commentaire sur Message de l’Amitié #3

    Lire la suite
  • L’origine de la Chandeleur

    Jan 31 • Actualités • 38 vues

    Tous les ans, en février, on mange des crêpes pour le plaisir des petits et grands. Mais au fait c’est quoi la chandeleur ? Quelle est la définition de la Chandeleur et pourquoi mangeons-nous des crêpes ce jour-là ? Et quel est le rapport avec le mot Chandelle ?

    La Chandeleur, autrefois « Chandeleuse », se fête le 2 février, soit 40 jours après Noël. Son nom vient du mot « chandelle ».
    La chandeleur provient de l’expression festa candelarum : la fête des chandelles. Le latin candela désigne une bougie : il a donné en français la chandelle qui s’est effacée devant la bougie, d’origine algérienne. Bougie est en effet le nom d’une ville de Kabylie (Algérie), en arabe بجاية (Bejaïa) qui fournissait au Moyen Âge de la cire pour fabriquer des chandelles.

    L’histoire de la chandeleur

    A l’époque des Romains, il s’agissait d’une fête en l’honneur du dieu Pan. Toute la nuit, les croyants parcouraient les rues de Rome en agitant des flambeaux. En 472, le pape en fait une fête religieuse, qui deviendra la célébration de la présentation de Jésus au temple. On organise alors des processions aux chandelles le jour de la Chandeleur : chaque croyant doit récupérer un cierge à l’église et le ramener chez lui en faisant bien attention à le garder allumé !

    La Chandeleur dans la culture populaire : les crêpes

    Aujourd’hui, comme Mardi Gras, cette fête est associée aux crêpes que l’on cuisine à cette occasion. Tradition que l’on fait remonter à la coutume de distribuer des galettes aux pèlerins venant à Rome, ou plus simplement, pour se rappeler que la fin de l’hiver approche et que l’on a encore des réserves de nourriture. Cette pratique associant fête des Lumières à la consommation d’un dessert « gras ».

    De plus, lorsqu’on cuisine la première crêpe, il est courant de la faire sauter plusieurs fois de suite afin de conjurer le mauvais sort pour l’année à venir. Une vieille tradition rapporte que les paysans avaient coutume de le faire en tenant une pièce de monnaie dans la main gauche (un louis d’or pour les plus riches) afin d’attirer sur eux bonheur et prospérité…

     

    La délicieuse recette de crêpes par Roger Van Damme…

    INGREDIENTS POUR 20 CREPES:
    245 gr farine
    65 gr sucre
    660 gr lait entier
    4  œufs
    1  bâton vanille
    un peu huile de tournesol
    70 gr beurre
    beurre CHEF
    pincée Sel
    Sucre, beurre, confiture, chocolat, fruits… comme garniture.

     

    PREPARATION
    Mélange les œufs avec le lait. Utilise un mixeur batteur pour battre le tout.
    Coupe le bâton vanille en deux et enlève les grains et ajoute-les au lait.
    Mixe ensuite le sucre, la farine, un peu d’huile et la pincée de sel avec le mélange de lait.
    Fais fondre le beurre aux micro-ondes pendant 30 secondes et incorpore à la pâte.
    Fais bien chauffer la poêle, mets pour chaque crêpe un peu de beurre Chef et ajoute une louche de pâte à crêpes.
    BON APPETIT !!

    Aucun commentaire sur L’origine de la Chandeleur

    Lire la suite
  • www.madeye.brussels

    Message de l’Amitié #2

    Jan 26 • Page de l'Amitié • 31 vues

    Je souhaite le bonheur à tous.

    Que tout le monde soit heureux.

    Je souhaite aussi que le harcèlement et tout autre type de menaces soient éliminés.

    Je souhaiterais que tout le monde soit souriant et chaleureux.

    Auteur anonyme

    Aucun commentaire sur Message de l’Amitié #2

    Lire la suite
  • Nouvelle: « Descente » #2

    Jan 24 • Actualités, Nouvelles • 25 vues

    Malgré la soudaine angoisse qui m’envahit, quelque chose me poussa à franchir le seuil, me retrouvant donc, assez déçu, dans une petite ruelle. Je la reconnaissais parfaitement puisque c’était l’endroit où, à mes heures perdues, je me promenais étant plus jeune. Seulement, quelque chose avait changé. Encore une fois, je n’aurais pas su dire quoi, mais j’en avais la certitude. Cette certitude se confirma lorsque je passai le pas de la porte du seul café encore présent dans cette ville pratiquement sans vie. Ce que j’y vis était incroyable, inimaginable, c’était devenu un endroit Continue Reading

    Aucun commentaire sur Nouvelle: « Descente » #2

    Lire la suite
  • La Glace et la Blague par Aditya Chugh

    Jan 19 • Actualités • 46 vues

    2 commentaires sur La Glace et la Blague par Aditya Chugh

    Lire la suite
  • www.madeye.brussels

    Message de l’Amitié #1

    Jan 17 • Page de l'Amitié • 28 vues

    Mes amis, merci, merci d’être là pour moi, dans les bons comme dans les mauvais moments.

    Merci de me faire rire et sourire…

    Tellement de délires que nous ne pouvons pas tous les dire et pas assez de mémoire pour tous les retenir.

    Vous m’apportez tellement de joie…

    Qu’est-ce que je ferais sans vous ?

    Sans vous pour m’énerver, sans vous pour me supporter, sans vous pour me soutenir, sans vous pour me faire rire, sans vous pour me faire mal, sans vous pour m’aider, sans vous pour se moquer de moi, tout simplement sans vous pour vivre.

    J’espère que nos belles amitiés dureront pour toujours…

    Ne changez surtout pas parce que c’est grâce à vous que j’arrive à accepter cette vie si dure et injuste.

    Alors Robert, Geneviève, Ma chèvre, Ma poule et surtout toi Mon kangourou je vous dis « merci ».

    Vraiment je ne sais pas ce que je serai si vous n’étiez pas là.

    Nous nous sommes souvent disputés mais nos amitiés restent toujours aussi belles.

    Des amitiés qui ne connaîtront que des virgules mais j’espère jamais des points.

    Je vous aime tellement. Vous ne pouvez pas savoir à quel point, moi-même je n’arrive pas à le croire.

    Auteur anonyme

    Aucun commentaire sur Message de l’Amitié #1

    Lire la suite
  • Nouvelle: « Descente » #1

    Jan 12 • Actualités, Nouvelles • 28 vues

     

    Cet été-là, mes parents prirent la décision de m’envoyer chez mon grand-père. S’il y avait une personne que je ne supportais pas dans ce monde, c’était bien lui. Je refusais catégoriquement ne serait-ce que de lui dire bonjour. Cet homme, à mon avis, n’aimait pas tellement les enfants et lorsque je parle d’enfants, je parle essentiellement de moi. Il ne m’avait jamais bien supporté, cela se lisait dans son comportement : il était d’une froideur… Seulement, je n’avais pas le choix. Je crois que c’est le plus dur quand on est “enfant”; ne pas pouvoir faire de choix, à part ceux que l’on nous impose.
    Pendant seize longues années j’avais été absolument insupportable, au point que mes géniteurs voulurent passer deux mois seuls, sans cet élément perturbateur que j’étais. Lorsqu’ils m’annonçèrent l’endroit où j’allais passer mes vacances, ils essayèrent de se justifier de leur mieux. Ils disaient que cela me ferait du bien, que la campagne était magnifique ! Génial… Continue Reading

    Aucun commentaire sur Nouvelle: « Descente » #1

    Lire la suite
  • Bonne année!

    Jan 10 • Actualités, Non classé • 34 vues

    Bonne année 2017 à tous!

    Le comité de Catmag est de nouveau actif!

    Concernant le concours Continue Reading

    Aucun commentaire sur Bonne année!

    Lire la suite